temps de lecture: 1 mn

Transitons, transitons !

De retour de ma première expérience en formation Bafa au sein d’une (très) grande entreprise d’animation sportive française, force m’est de constater que j’ai pris un certain plaisir à animer les temps de réflexion, à critiquer les jeux de nos stagiaires bien aimés ainsi que de pousser ces jeunes padawan dans leurs retranchements pédagogiques.

Le groupe a dans l’ensemble clairement répondu aux objectifs d’évaluation, à savoir respecter la loi, se positionner correctement, être capable d’analyser ses activités, etc etc. J’ai eu quelques très agréables surprises, notamment dans la menée des grands jeux, avec en particulier “Le choc des tribus”, crée par quatre demoiselles déguisées en vahinée et avec une thématique axée sur l’eau. Franche réussite et lauriers mérités.

A contrario, certains comportements m’ont franchement gavé, à commencer par le carottage de fil d’attente pour accéder à la cantine et les discussions gnagnagna après la soufflante que j’ai passé aux petits malins. Quand on est un animateur stagiaire en stage d’approfondissement, le positionnement pédagogique doit être gardé à l’esprit en permanence et notamment dans les temps de vie quotidienne. Na.

Bref, retour ce jour sur la Capitale après une vaine recherche d’un point de chute girondin (ladit point étant devenu inaccessible pour cause de bébé…) et intense malaxage de cerveau pour savoir de quoi demain sera fait, sachant que je dispose de quelques pistes concrètes pour bosser mais qu’aucune ne me relie directement à mon Heavan yukonnais.

A suivre donc peut-être bientôt.

Autrement, mon égo se trouve fortement flatté de me trouver cité à de multiples endroits de la Toile (je pense à Twitter, à certains forums et à certains autres blogs tenus par des collègues). J’attends juste désormais qu’un lecteur millionnaire daigne m’embaucher pour retourner courir le caribou sur les routes poussiéreuses de Vous Savez Ou.

Alors qui tente sa chance ?