Du voyage.

« Dude ! No one can say that we’re lucky to travel. We offer this opportunity to ourselves and I don’t just fuckin’ care about the other people and their bullshit sayin' »

Andy, from England

  • Andy a 30 ans et voyage depuis maintenant deux ans à travers le monde. Il est installé depuis dix mois en Nouvelle Zélande et s’interroge sur le fait de retourner à Manchester. Il aime cette vie et est effrayé par les normes sociales qui lui imposent d’être posé, marié et propriétaire d’une supérette, d’un pavillon et deux chiens.

« You know, I haven’t seen my family since three years. I don’t really want to know what’s going on with them. I am not even sure to remember what they look like »

Rajeev – from India

  • Rajeev a 32 ans et habite en Nouvelle Zélande depuis trois ans. Il a quitté l’Inde pour vivre quelque chose de nouveau. Il ne cherche pas spécialement à prendre des nouvelles du monde qui l’entoure et ne sait pas si il a appelé sa famille depuis son arrivée. Il veut rester ici et y faire sa vie.

« USA are the most wonderful country in the world. And I know I’ll be back there one day, to rise my children and I want them to have the same childhood that the one I’ve known myself, a beautiful and free one. »

Kathy, from USA,

  • Kathy a 25 ans et habite Wellington depuis un an. Elle est venue dans le cadre d’études universitaires, aime le pays, veut y rester encore un peu mais considère que sa vie est d’ores et déjà programmée, quelque part dans une petite ville du Minnesota où elle est née et veut retourner pour s’y marier et y élever ses enfants.

« I’ll have to go back to China and meet my father… My visa is expiring, ya know and I hope my agent will find me a job there as soon as possible… I don’t want to go back to Malaysia ».

Lisa, from Malaysia

  • Lisa a 30 ans et se balade en Nouvelle Zélande depuis cinq mois et demis. Son WHV s’achève fin septembre et elle cherche activement un employeur pour lui permettre de revenir plus tard. Elle a trouvé ici ce qu’elle cherchait et ne veut pas repartir en Malaisie où elle ne saurait pas quoi faire.

« Dreams. They’re everything. And nothing. I choose my dreams and I choose the way to live them. And no one gonna prevent me from this ».

Tina, from Sweden

  • Tina a 25 ans et est partie travailler avec des singes en Indonésie pour deux mois. Elle a laissé à Wellington son amoureux mais sera de retour bientôt pour conclure son année de WHV en voyageant sur l’ile du Sud. Elle veut retourner plus tard en Suède pour y faire sa vie, sans projets ni idées.

5 portraits.
5 personnes rencontrées plus ou moins longuement
5 conceptions du voyage et de l’émigration.

Et vous ?

10 thoughts on “Du voyage.

  1. Beaux portaits… Mais difficile de répondre pour moi.
    Je ne veux pas non plus d’une vie : enfants/apparts/chiens (quoique, le chien…). Mais je ne veux pas non plus d’une vie sans racines et sans domicile fixe.
    Je veux un mélange des deux. Partir quelques mois, et revenir quelques mois. Et repartir…

  2. J’aime assez la philosophie d’Andy. Si on a voyagé/voyage/voyagera (biffer la mention inutile :p), c’est qu’on s’en donne l’occasion.

    Personnellement, j’aime l’idée de voir ce qu’il se passe ailleurs, de découvrir le monde qui nous entoure, mais je souhaite quand même un jour avoir une vie de famille, un chez moi,etc.
    Mais l’envie de voyager, de découvrir n’est pas incompatible avec l’envie de se poser. 🙂

    1. Bienvenue ici !

      En effet, rien d’incompatible mais encore faut-il pouvoir le faire (comme le rappelle Andy à chaque occasion !).

  3. Comme Isa (mais sans le chien, plutôt avec les gamins).

    En tout cas, v’là la technique pour avoir plein de commentaires :p

  4. Ah, je vois qu’on a les mêmes lectures aves Isa. J’avoue que l’idée que Cédric applique ces recettes m’a effleuré l’esprit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.