temps de lecture: 1 mn

Une nuit en bus

Chaud les marrons ! Départ express en soirée d’Ottawa pour Calgary, deux jours et une nuit de bus.

Il faut traverser tout plein de villes bizarres… Sudbury, Northbay, Wawa… Nous sommes pour le moment dans un fastfood de Whiteriver. Et ça caille.

Il est 22 heures 45 heure locale. Virginie et moi sommes échoués comme d’habitude dans une salle d’attente Greyhound… comme un ilot au milieu de nulle part. Les foules de voyageurs transitent dans ces endroits. Les regards se croisent en essayant vaguement de s’humaniser autour d’un café, d’une cigarette, d’un sandwich. Nous avons fait de belles rencontres. Un cowboy à voix rauque fraye avec un beatnick barbu. Une canadienne de Sudbury bossant pour le gouvernement du Canada. Un père et sa fille, alcooliques notoires, devisants une nuit entière avec Pierre, le patron du Van Hout Cafe d’Ottawa.

Expérience étrange que ce voyage. On ne compte plus trop les heures. On reste à essayer d’apercevoir un quelconque bout de paysage à travers les vitres sales. On tape un bout de discussion… On échange vaguement quelques épisodes de nos vies… Et on dort, ce qui l’activité principale de ce voyage entre Ottawa et Calgary.

A l’Ontario, infinissable et enneigé, a succédé le Manitoba. Viennent au loin Reggina, Winnipeg et enfin, Calgary. De la, nous prendrons un nouveau bus pour rallier Dawson Creek, via Edmonton, pour enfin atterir chez nous: Whitehorse.

Suite du récit au prochain point wifi.

La suite:

Changement surprise à Winnipeg… Nous allons maintenant directement sur Edmonton. L’aventure nous fait passer par Brandon, où il neige sans discontinuer. L’ambiance est sympathique, de même que les voyageurs. Tout plein de photos à venir dès que j’aurais plus de cinq minutes d’arrêt…