temps de lecture: 1 mn

Une journée whitehorsaise

Salut à vous tous, glorieux peuple des lecteurs de ce non moins glorieux blog.

Une bonne journée pour commencer dignement les démarches paperassiennes canadiennes.

Nous avons commencé par rendre une visite à nos dieux locaux, autrement dit le Centre de la Francophonie et la légendaire Yvette. Présentation de Whitehorse, du Yukon, de notre vie future. Rien de bien décourageant. Beaucoup d’humanité dans la prise de contact. Puis excursion au supermarché du coin, achat de denrées variées et pates à midi, avec sauce aux quatre fromages, meilleurs que celle d’hier. Un point intéressant: il y a de très bonnes réductions – 50 % – sur les produits arrivant à la date limite de consommation. Ils sont mis en vente un ou deux jours avant ladite date. Bonnes économies. Par contre, 12 dollars le camembert… On ne fait que regarder.

Repas et excursion dans les arcanes de la bureaucratie canadienne en générale et yukonnaise en particulier: dix minutes montre en main pour obtenir son numéro de sécu/immatriculation. Il y en a qui feraient bien de s’en inspirer du côté de chez nous. Retour juste après chez nos copains du CFY. Inscription au SOFA, pour nous aider dans la recherche de travail (et dans le babillard d’emploi…). Plein de belles formations proposées. Je vais investir dans l’AFPS canadienne, celle permettant d’échapper aux ours et probablement dans celle pour les secours en avalanche. Je vais également aller renforcer le FC Whitehorse et enfin jouer au foot dans ma vie autrement que sur l’Entraineur.

Enfin, recherche et découverte ultérieure des deux agences immobilières de WH… qui ne font de la vente. Argh.

Pour finir en beauté, poulet au curry coco ce soir. Un peu trop épicé mais comestible au final.

Suite des aventures demain avec une belle visite guidé en vidéo de notre auberge et une recherche toujours active d’emploi et d’appartement.

PS: Température nocturne à -15 et de jour entre -7 et -10…