temps de lecture: 3 mn

Un p’tit salon

Retour sur le salon Destination Canada où j’ai eu le privilège d’être invité suite à une sélection sur CV.

Pour faire (très vite), la matinée a été longue. Très longue. Trois heures à entendre une zentille demoiselle de l’Ambassade expliquer les différents processus d’émigration temporaire ou définitive au Canada, alors que vous maitrisez le sujet, y a de quoi vous faire compter les carreaux qui composent la troisième rangée de la huitième colonne (ce que j’ai fait en fait).

Ensuite, et plus intéressant, le temps du salon en lui-même: j’ai revu avec grand plaisir quelques anciens yukonnais et, surtout, tous mes potos de l’asso’ francophone de Terre Neuve. Le mec avait grillé que je le regardais avec un grand sourire pendant tout son speech et a du me prendre pour un psychokwak mais les doutes ont été vite levés et je suis reparti avec un Macareux Moine Miniature.

Beaucoup de contacts intéressants, notamment avec les TNO et le Nouveau Brunswick, à développer plus avant dans les prochaines semaines.

En fait, le vrai scoop de la journée, ça a été mon interview pirate du patron de PEI (Pôle Emploi International), qui rodait à l’extérieur en se grillant une clope. Après tout le mal que j’ai dit de ses services, le minimum était d’aller le confronter à mes questions, auxquelles il a fort aimablement répondu.

Voici donc, pour la toute première fois dans l’histoire de VY.net, une interview exclusive (et retranscrite selon ma bien faible mémoire. Il se peut donc et même fortement que les propos ne soient pas exactement ceux prononcés mais le sens est conservé).

Moi: Je peux vous poser une question ?

Lui: Bien sur.

M: Vous savez que votre site est vraiment immonde ?

L: Oui ! Nous disposons d’un siège fabuleux à Bastille, avec des pc équipés de webcam pour la vidéoconférence, d’une équipe efficace mais en effet, le site est vraiment inadéquat. D’ailleurs (scoop !), une équipe d’informaticiens est en train de travailler sur la prochaine version.

M: Etes-vous une branche indépendante de Pôle Emploi ?

L: Tout à fait. Nous disposons d’un réseau d’agence uniquement internationales dans toute la France.

M: Est ce que l’inscription sur le site envoie votre dossier sur un lieu aléatoire ?

L: Non. Vous êtes affectés à la zone géographique dont vous dépendez.

M: Donc ce n’est pas normal que résidant à Paris, mon dossier se soit retrouvé à Pontarlier ?

L: Bug informatique. Je ne vois que ça.

M: Comment se passe l’inscription sur le site ? Est-ce un script ou une validation humaine ?

L: Chaque dossier est étudié au cas par cas et cela nous arrive de refuser des inscriptions, comme dans le cas d’un CV inadéquat, d’aucune langue parlée en-dehors du français… Mais nous ne sommes pas figés et pouvons revenir sans souci sur une décision.

M: Les Cv sont-ils gardés sur une base de données ? Archivés ?

L: Ils sont gardés un mois puis tout est effacé en fonction de l’activité de l’utilisateur.

M: Comment est jugée cette activité sachant qu’il n’y pas besoin de login pour accéder au site ?

L: Le Webmestre étudie les connections et décide de l’activité, selon la fréquence de la connection, des recherches d’emplois…

M: Et d’autres moyens ? Le mail ?

L: Aussi. Si vous répondez aux mails, vous êtes considérés comme actifs.

Ça a été la dernière question de cette interview surprise et inattendue mais dont je me suis délecté pendant un petit moment (même s’il n’y pas forcement de quoi…).

Fini pour aujourd’hui !