temps de lecture: 1 mn

Un nouvel « au revoir »

Tous les chemins mènent à Rome parait-il. En tout cas, de ce côté-ci de l’Atlantique, tous les chemins amènent les anciens collocataires yukonnais à se revoir dans des lieux incongrus.

J’ai donc dit au revoir ce soir à l’une de mes collocatrices historiques, repartiant vivre la fin de son pévété du côté de Chevalblanc, après avoir erré quelques semaines dans la grande ville, entre sorties glouglou et travail de cashier.

Ma Pascalounette-n’a-moi s’en va donc  pour le blanc pays du Grand Nord avant de retrouver avec probablement un grand plaisir les contrées vallonées de son Alsace natale.

Une ultime soirée en guise d’hommage, 7 mois après que je débarquasse dans sa chambrée en parlant de ma joie d’être au Yukon et d’avoir rencontré de fortes jolies donzelles canadiennes. Nous avons bu, mangé, rigolé, discutaillé et dis une nouvelle fois « Adios, hasta la vista amigo » sans trop savoir où nous nous reverrons !

Ma très chère Pascalounichette, ce fut un grand plaisir pour moi que d’avoir parcouru quelques temps le même chemin que toi et c’est avec beaucoup d’espoir que j’espère te recroiser une de ces années prochaines dans un quelconque endroit de ce bas monde, fut-ce à Schitimachin !

Bon voyage !