temps de lecture: 1 mn

Tu sais que tu es à Whitehorse quand…

Tu peux traverser la route sans risques: toutes les voitures s’arrêtent, c’est naturel ici.

Tu commences une phrase en anglais et on te répond en français

Tu connaissais Yvette avant de venir.

D’ailleurs la première personne que tu as rencontré est Yvette.

L’AFY est ton repaire et tu squattes leurs PCs tout le temps.

Tu galères pour trouver un appart’.

Voir des coyotes en ville n’a plus rien d’étonnant.

Tu déneiges ton escalier comme d’autres font la vaisselle.

Tu vas au Flipper’s tous les mercredis et samedis soir.

Tu vas au Gold Rush pour voir les matchs de foot.

Et ceux des Habs.

Et tu adores leur BBQ Chicken Hamburger.

Tu arrives au Beez Kneez pour deux jours et en fait tu restes deux semaines.

Tu hais le bruit des signalisateurs de passage piéton (squouic scrouak).

Tu as rencontré Audrey et Sandrine le deuxième jour.

Tu vois des Inuits bourrés partout.

Tu fais tes courses à l’X-tra Store, au WalMart ou au canadien store.

Tu te retrouves à faire du bénévolat sans savoir comment mais tu aimes ça et tu recommences.

Tu trouves que les trottoirs sont des patinoires et que tu manques de te casser la gueule dix fois par jour.

Quand tu connais et sais situer Tahikiti, Riverdale, Creek View et tous les autres suburbs.

Quand tu vas te baigner dans les Hotsprings le samedi soir…

A suivre