temps de lecture: 1 mn

Tu Man-Djala !

Dans la glorieuse tradition des titres destinés à deviendre légendaire, je vous propose celui-ci, qui est une référence sournoise et discrète au lieu paradisiaque où se trouve mon groupe en ce moment: Mändjala.

C’est un camping/pong situé sur l’ile de Saaremaa et non loin de la riante bourgade de Kuressaare .

Nous y avons atterri pas un hasard absolu, après une longue soirée de discussion/dégustation de crêpes au myrtilles (cueillies dans le Parc National de vendredi) et qui a abouti à un choix démocratique de continuer nos aventures estoniennes avant d’enquiller sur la Finlande.

Nous avons donc quitté notre chère auberge, pris un tram, un bus (avec wifi intégré !), un ferry, un autre bus et nous nous sommes posés dans un ch’ti parc pour pique-niquer et chercher un hébergement… que nous n’avons jamais trouvé ! Les joies de l’itinérant parait-il.

Bref, après moult discussions, retour dans un autre bus, d’une contenance absolue de 30 places mais où nous avons réussi à rentrer avec nos sacs et l’aide du chauffeur ultra sympa (quoique ne baragouinant que l’estonien) et d’une aimable dame qui a fait office de traductrice. Et nous sommes arrivés dans notre beau lieu de villégiature où nous nous dorons gentiment l’épiderme sous le généreux soleil local.

La nuit fut longue et joyeuse autour du feu de bois, malgré la présence d’une bande de lettons bourrés qui ont gueulé et bu à plus soif (mais comment font-ils ?) et qui ont repris dès ce matin, sans fatigue accuser.

Tutto va donc molto bene de par ici alors que se profile ce soir la veillée la plus pédagogique jamais mise en place: la Finale de la la CDM !