temps de lecture: 2 mn

Savoie pas mal et vous ?

Mon honorable et toujours autant estimé lectorat aura noté depuis un peu moins d’une semaine un bien coupable silence de par ce lieu, habitude un tantinet fâcheuse qui ne saurait pour autant être qualifiée de définitive.

Il se trouve en effet que j’ai sauté, sans lui faire mal, sur l’opportunité de pouvoir quitter Paris pour une petite dizaine de jours afin de rejoindre les vertes et montagneuses contrée de la Haute Savoie et de la Maurienne.

J’ai donc retrouvé avec moult plaisir la lacustre cité d’Annecy, que je connais encore mieux que le fond de ma poche, y trainant mes sales guêtres depuis maintenant trente ans environ.

Annecy

J’en ai aussi profité pour vérifier l’état de mon capital physique en milieu montagnard, en allant de (très) bon matin, randonner dans les augustes cimes enneigées de la région.

Bloqués à 2300 mètres par des névées embarrassantes et après un dénivelé de quelques 700 mètres (torché en deux heures et des poussières), j’en ai quand même profité pour prendre quelques réjouissantes photos du bien beau paysage local:

Lac alpin

Et, beaucoup plus haut:

2100 mètres

La chance fut aussi avec nous de croiser deux remarquables bestioles, prises pour des moutons de loin mais qui s’avérèrent être des chamois:

Chamois bondissants

A cette heure, je suis présentement installé du côté de Valmeinier, où je remarche sur les traces très effacées de la saison d’Hiver 2010-11, tentant de juguler je ne sais quel courant de nostalgie mal placée, liée probablement à la montagne, à l’hiver et à la liberté du voyage.

Toujours est-il que je serais de retour, heureux et Euro, du côté de Panam’ Paris City vers dimanche, pour, forcément, plein de nouvelles aventures !