temps de lecture: 2 mn

Recits londoniens

Petites série des clichés en provenance de mon séjour londonien, haut en couleurs et en britannité !

– Camden Town ou le marché aux punks. C’est cool, coloré mais les punks d’antan en sont maintenant réduits à faire de la pub pour des magasins de tatoo et de piercing. C’est moche d’être punk à Londres au XXIème siècle.

– Impossible d’avoir des réductions au MacDo et au Burger King pour mon groupe et moi. Même pas une petite gratuité adulte ni rien. A New York, les managers vous font de suite un tarif spé ou vous offrent des bonus… Ici, rien, nada, niet, nothing !

– On a bouffé dans un Indien dément, qui a offert (lui !) un menu pas cher, du rab de pates et de frites, plein de trucs chouettes et riz au curry-poulet démentiel.

– Madame Tussauds, ça a pas changé, sauf que le couple Obama est arrivé et que Sarko est toujours là. Beurk.

– Y a un parking pour chaise roulante à l’entrée de certaines expos de la Tower of London.

– Les voyages organisés de japonais dans le même Eurostar que moi, plus jamais. Non seulement ils savent pas dire “merci, s’il vous plait, pardon” quand ils vous écrasent les pieds avec leurs valises en essayant de regagner leurs places mais en plus ils pensent que tout le monde doit se pousser devant eux. Pas banzai du tout sur ce coup-là.

– Harrord’s, c’est plus ce que c’était.

– Le Cockpost, ça déchire. Caché du côté de Picadilly, dans une rue transversale, c’est bon et pas cher. Et c’est même ma cantine quand je suis là-bas.

A part ça et au niveau des nouvelles actuelles, j’ai obtenu une courte dérogation de la part de la DDJS, bien réactive sur ce coup-là, je continue l’écriture du prochain Goncourt et je me bats toujours avec ma touche O qui passe sa vie à se declipser.

A demaing !

PS: Le concours “Faisez-moi partir” a bien débuter, n’oubliez pas de continuer à voter si le coeur vous en dit (et si voulez recevoir plein de cartes postales !).

http://reportour.francesoir.fr/CedricTinteroff