temps de lecture: 2 mn

Récit d’Iviste

Un Georginou au volant, un Cedric pas au volant, une Titine rutilante et joyeuse. Derrière nous, à une petite journée de route, Banff et au loin les montagnes surpomblant Vancouver, notre étape programmée de ce jour-là.

Autrement dit, tout se passait bien dans le meilleur des mondes possibles jusqu’à ce que…

« Wouhouhouhouhou ».

– Georges, on a une bagnole de flics au cul, t’as fait quoi encore ?
– Rien en plus pour une fois.

La sirène wouhouhisant de plus en plus fort, nous nous arrêtons (enfin Titine s’arrête plutôt) fort prestement sur le bas côté et nous attendons avec une inquiétude doublée d’une petite curiosité

-Nan mais nous elle veut quoi la RMCP là ?

Un mec s’approche, uniforme règlementaire, blondinet à lunettes de soleil me faisant penser au gars de Pulp Fiction qui finit étrippé par les accrocs du chalumeau.

– Hello. Can I see the papers of the car and yours papers too, please.
– Yes sire, here they are Sir.
– From Yukon ? What about your windshield ?

Il faut savoir que le windshield de ma Titine-Ta2boo m’avait été livré avec l’option « Superbe brisure centrale très longue et impossible à rater ». D’ailleurs là-bas, ils utilisent le terme « Spidered », que j’aime beaucoup.

Il regarde les papiers et repart tranquilou vers sa caisse, plus trop wouhouhisante de par ailleurs.

– Il a du croire qu’on a tapé un bestiau, c’est pour ça qu’il nous a fait nous arrêter.
– Ouais, no soucy, on est réglos, rien à craindre.
– Ah bah il revient.

Le cops, un joli papier bleu à la main:

– Did you pass a safety check when you did buy the car ? Because I am quite sure that your insurance would have denied to insure this car if they would have seen it.
– But Sir, I do have an insurance and they did not ask for something about a safety check. We just pay the fee and it was all right for everyone.
– Anyway, I’ve to give you a fine, can you come with me outside please ?

Putain !!!! Voiture de merde pensais-je alors

– So, you’ve a spidered windshield, your left backlight is broken, and you’ve got a leak from somewhere. 135 dollars, 90 if you pay within one month and I want you to bring this car to a Garagist and to have it inspected. You’ve got one month too.
– ………. But…

Et là, il commence à regarder plus attentivement Titine, assimilable il est vrai à une espèce de Meccano géant dont aucune pièce ne serait d’origine.

– All right Sir, where can we go to pay this fine ?
– Everything is written at the back. Have a nice trip and drive safely.

Et il est reparti, après m’avoir dit qu’il avait bossé neuf ans dans le Yukon et que c’est en voyant notre plaque qu’il s’était arrêté et nous avait suivi. J’ai failli lui dire qu’une voiture sans pare-brise déchiqueté, la haut, ça existe pas mais c’était pas une bonne idée.

Et c’est depuis ce jour que ma Titine d’amour a été baptisée Gros Tas de Boue.