temps de lecture: 5 mn

Pour m’évader…

En ce dimanche soir de janvier, après un long et rude week-end parisien, j’ai envie de m’évader, de quitter la grisaille parisienne et les corridors venteux que sont les rues de la Capitale.

Las ! Ma bourse n’étant point garnie, je dois donc me tourner vers les moyens accessoires et virtuels que sont les blogs, et plus particulièrement les blogs de voyage.

Une petite précision avant de commencer: aucun de ceux-ci ne proposent d’Ebook à télécharger ni ne causent de « philosophie du voyage ». Ce sont des blogs qui respirent à plein nez la sincérité désintéressée, qui parlent de la vraie vie du voyageur, ne vantant pas des paradis perdus et ne promettant pas monts et merveilles à chaque ligne. Vous y lirez du désarroi, des doutes, du malheur mais aussi des beaux moments d’aventure et de découverte.

D’autre part, j’en parle ici parce que j’aime lire ce qui y est écrit: je m’en branle donc majestueusement d’être « linké-back », followed ou non, etc etc.

Si vous êtes un Digital Nomad en goguette, un Bloggeur influent ou encore le proprio d’un blog vainqueur d’un concours basé sur le nombre de votes de vos potes: passez votre chemin, vous n’y trouverez rien pour vous…

Bref: j’ai donc l’honneur et le plaisir de vous présenter ce soir une petite sélection de mes sites préférés.

 Quand il était à Calcutta, il passait sa journée couché à plat sur une carte de Paris, et rentré à Paris il se mourait d’ennui et regrettait Calcutta. (Flaubert)

Source

 Mes lectures

A tout seigneur, tout honneur, je commence donc par le blog de Sébastien, un jeune français de dix huit ans parti vivre l’aventure du Working Holidays en Nouvelle Zélande. L’écriture est fraiche, les articles variés, alternant récits de travail et histoires de randonnées: Solomai in NZ

Dans un domaine plus généraliste, je ne rate jamais l’occasion d’apprécier la fine plume de Muriel, d’Ici et Là. Bien qu’elle soit une collègue d’écriture sur un certain site et que nous ayons, dans le passé, erré dans les mêmes latitudes inhospitalières (à des années de distance cependant), j’apprécie objectivement la qualité de son site, aussi bien en photos qu’en mots. D’autre part, elle ne recherche pas le copinage virtuel et ses prise de positions sont aussi intéressantes que pertinentes (la dame sait poser le doigts là où ça fait bobo quand il le faut): Ici et Là

Let Us Go, d’Isabelle est un autre de mes passages obligés. Au travers de nombreux articles, elle nous conte ses USA et son amour de l’Utah. Pas uniquement axé sur le voyage, le blog se tourne aussi vers Lyon, la musique ou encore la gastronomie. De belles photos également: Let Us Go

Ma découverte la plus récente est Out of France, un OVNI aux mises à jour rares mais ô combien précieuses. Via un design minimaliste et des textes presque non formatés, les auteurs nous livre des portraits saisissants de la vie dans le Grand Nord de Tuktoyatuk. Le jeu consiste alors à se créer une image virtuelle, née du contenu publié. Une belle évasion ! Out of France

Voyages et Vagabondages est surement (et de loin) le plus connu de ma liste. Si je suis très loin d’être fan des blogs londoniens, j’avoue avoir une petite tendresse pour celui-ci, qui a su (et sait encore d’ailleurs) garder une fraicheur et une qualité constante tout en ne restant pas etho-centré. Une lecture donc fortement recommandée, sous la dictée de Lucie: Voyages et Vagabondages

Dans la catégorie « Tour du Monde », je possède ma Bible: Aude et son incroyable périple d’un an. Loin de tous les clichés de bonheur et de bisounours, la demoiselle a su tremper son stylo dans un vitriol quand il le fallait, tout en n’hésitant pas à parler d’elle-même. Près de trois ans après ma découverte, je garde toujours en tête ces quelques lignes:

Je retourne a l’auberge, je m’effondre, et je chiale non stop pendant trois heures, avec des sanglots d’une violence rare, j’étouffe et je me demande d’où peuvent bien venir toutes ces larmes. Mon inconscient profite de ma faiblesse momentanée pour faire une percée dans mon conscient qui prend drôlement cher, les barricades tombent de tous les côtés et les morts jonchent mes pensées. 

Avez-vous souvent lu un « tourdumondiste » (Dieu que je hais cette appellation !) se dévoiler ainsi et oser, toute en pudeur et en violence, mettre des mots sur la saudade, la tristesse du voyageur égaré et autres sentiments dont on ne parle jamais ? AudeAroudtheWorld

Sorti des tréfonds de mes favoris, les histoires, aussi mignonnes et réjouissantes que légères de Jessika, une (autre) jeune française partie tenter l’aventure du PVT canadien à Vancouver. On la suit dans la galère de sa recherche d’emploi et de logement. Bien que le blog soit terminé depuis près de 3 ans, son contenu reste plus que jamais d’actualité. Un nouveau tournant.

Enfin, et pour conclure, je ne saurai oublier dans cette liste le plaisir que m’apporte la lecture de Il était une faim et Madame Oreille, que je vous laisse découvrir de par vous-même si tel n’est pas déjà le cas !