temps de lecture: 1 mn

O mon Yukon

Journée qui eu pu être carrément mémorable mais qui est restée juste agréable sous le soleil bel et bien présent de notre région du grand Nord.

Bon j’avais deux choses importantes à faire en ce jeudi 14 mai de l’an de grâce 2009.  Aller à mon entretien décroché au Ministère de la culture du coin et aller passer ce p’tain damné code.

Et bah j’en ai fait aucun des deux et ce pour des bonnes raisons. Pour l’entretien, la Miss était pas la donc forcément, pas gagné. Pour le code, après très mûre refléxion, j’ai préféré m’accorder un jour de révision supplémentaire pour être vraiment sur de mon coup et ne pas claquer $20 pour rien.

Autrement, journée encore placée sous le double signe du vélo et du Baked Cafe, l’un n’allant pas sans l’autre.

(Gros apparté la tout de suite… Cela doit faire dix minutes que j’essaie d’écrire cet article mais j’ai dans le salon ma blonde alsacienne et colocatrice qui me matraque les oreilles avec la musique de son mac. Donc je suis bien obligé de contre-attaquer. Et c’est pas brillant. Fin de l’apparté.)

Très belle surprise avec l’arrivée non budgétisée sur mon compte canadien de la dernière paie extranourriturienne. Pas mécontent ! Du coup, j’ai fait mon habituel tour en vélo et sur ma lancée, nettoyé la cuisine et passé le balai. Et rangé mon linge aussi.

Voila donc, demain, fin de semaine et probable organisation d’un week-end très loin de WH.

Fêtage d’anniversaire du côté du Coaster’s aussi, invité par mes collègues de taf (enfin mes anciens…). Et bien sur… le code !