temps de lecture: 1 mn

Mille cas

La vache !

Ca c’est du titre de première catégorie, 100 % garanti élevé en plein air avec plein de valeur ajoutée. Ca m’émeut, ça me meut et je m’enfonce dans les eaux troubles d’un humour dégradant.

Anyway.

La neige tombant doucement sur Paris aujourd’hui n’a rien fait pour faire disparaitre la légère nostalgie qui me suit depuis deux jours.

J’ai eu beau scruter les rues de la Capitale, je ne vis nul caribou ou quelconque bébête quadrupède. J’ai donc pensé à un moment pouvoir constituer un attelage à coup de caniches mais j’étais vraiment pas sur de la capacité de survie de ces trucs-là en milieu enneigé donc j’ai abandonné vite fait.

J’ai bien rigolé par contre devant les XX couches de vêtements accumulés par les locaux au moindre flocon. Y avait rien de dru, rien de bourrin mais ça a suffit à ce que l’édition du jour du Parisien/Aujourd’hui en France nous offre un splendide « Marre de cet hiver » en Une et une double page sur Alençon, capitale du froid hexagonal.

Ils s’attendent à quoi en même temps ? A un soleil rayonnant et trente degrès à l’ombre en plein mois de février ? A pouvoir bronzer à la terrasse en sirotant un café surpayé ?

Le jour où il fera vraiment trente degrès – dans quatre mois -, je vous gage mes gosses que le titre sera quasiment le même:

« Marre de cet été »