temps de lecture: 3 mn

Les dix objets à ne jamais oublier en voyage

Quand je fais mon sac à dos avant de partir, je respecte toujours un rituel bien précis, façonné par l’habitude et les années passées à bourlinguer du jour au lendemain. Ce rituel est bien rodé: je trie, range, inspecte, classe, ordonne, emballe, déballe, remballe et ainsi de suite, jusqu’à avoir un fatras bordélique mais correspondant plus ou moins à mes besoins vitaux.

Mise en pratique

Cependant, il y a toujours dix objets (ni plus ni moins) dont je sais qu’ils seront automatiquement présents tellement l’habitude de les foutre dans le sac est devenue banale.

Voici donc mes chers compagnons de voyage, indissociables de mes aventures !

1) Mon Leatherman Kick

Acheté à Whitehorse en 2009, il fait tout: couteau, tournevis, pince, ciseaux, ouvre-bouteille… Il a servi à réparer les feux arrières de Titine-Ta2boo, à fixer les soucis de mon ordinateur etc etc…

2) Une couverture de survie

Le truc basique qui tient dans une poche, jamais encore utilisé mais dont la présence me rassure énormément à chaque fois.

3) Un Opinel

Le mien est rouge, date de 1998, a été acheté à Saint Jean de Maurienne, a une lame ébréchée mais c’est le complément idéal du N°1

4) Une boite d’allumettes…

… emballée dans un sac imperméable. Cela permet d’avoir une source de chaleur potentielle  et de pouvoir allumer nawak si les briquets des potes fumeurs (ou pas) sont en rade.

5) Ma lampe frontale

Rien de bien fondamental mais ne pas avoir à tenir la torche quand on a besoin de ses deux mains en pleine nuit, ça peut changer une vie.

6) Un carnet

Format poche, cartonné, à spirale: pour pouvoir noter, gribouiller, écrire, baratiner, transcrire…

7) Un adaptateur universel

J’ai chopé le mien à Roissy, sur un coup de tête et je ne l’ai jamais regretté: cubique, en caoutchouc, il m’a fidèlement servi dans x² pays et continue loyalement à assurer ses fonctions.

8) Mon N8

GPS, appareil photo, dictaphone, modem, wifi: pas besoin d’aller chercher plus loin.

9) Un rouleau de papier-toilette

C’est fou le nombre d’endroits où il n’y a rien pour se moucher, s’essuyer ou se nettoyer…

10) Un livre

Le premier qui me tombe sous la main !

Et vous, vos « must-take ? »