temps de lecture: 2 mn

La chronique whitehorsienne

Youdla tralalalalïtou.

Le soleil brille toujours sur les montagnes yukonnaises, toujours pas de tempête de neige à l’horizon et je ne vois plus de coyottes. C’est triste. Paspeurdesours est partie jusque dimanche conduire des camions à Dawson City pour la Yukon Quest. Je suis donc tranquillement assis dans mon auberge préférée en attendant mes spaghettis.

Soirée fort sympathique hier soir au Flipper’s, le bar musical du coin, avec une scène ouverte avec un principe très intelligent: si tu joues de la musique, tu bois gratuitement. On a donc eu droit à un vaste florilège allant du rap us à du folk et même du Tryo chanté en québécois. Bien marrant.

Un mec s’est lancé dans un riff de guitare en gueulant « I want to piss on you, come on and taste my juice. » Et plein d’autres belles paroles que je ne retranscrirais pas par pudeur morale. On a eu un Inuit qui a fait des cygnes en papiers et qui donne des cours d’Inuit justement. Sauf qu’il était tellement bourré que c’en était pas croyable. Il faisait du flipper sur les murs pour avancer (ou reculer, c’est selon).

Grand moment d’émotion et de bonheur avec la troupe locale de French Cancan qui a débarqué à l’improviste pour un show (chaud) haut en couleurs. Et vas y que je te lève la guibolle dans tous les sens, que je t’aguiche et t’aguiche encore. J’vais essayer de bosser au cabaret local moi !

Ce matin, dépouillage de cv par l’anpe locale (Sofa ici… je sais pas si c’est de l’humour involontaire…). Ils sont super efficaces ces canadiens pour se vendre. Depuis que j’ai mon nouveau cv, j’ai l’impression d’être une espèce de superman. Si si !

Dans les nouvelles plus locales, j’ai déniché une chambre chez un ami pour transiter entre ma chère auberge (bénie soit-elle dans l’infini céleste) et la future coloc’ du 26 février. Autrement j’ai reporté mes débuts d’avant-centre au Whitehorse FC pour cause de quadruple torsions et ruptures de tous les ligaments possibles (comprenez: bar à l’heure du foot…). Sinon j’vais m’occuper de la Cabane à Sucre dimanche après-midi pour les festivités locales. Premier bénévolat depuis bien longtemps.

Enfin, la grosse grosse info commence à prendre forme… Je vais bientôt me lancer dans la création d’entreprise. Plus de détails dans les semaines à venir.