temps de lecture: 2 mn

Kopa Cabana… Sucre !

Oh oh ! Le turc est verdâtre… Ah non. C’est le titre en fait qui est verdâtre. Dans la catégorie intro foireuse, je pense que cet article fait partie du Top. Indubitablement.

Bon. Fi de disgressions, attaquons nos moutons, vous êtes ici pour cela. Moi aussi d’ailleurs, ça tombe bien. Le titre donc, renvoit à l’un des évènements principaux de ce week-end: la cabane à sucre Vol 2: “La revanche”.

Vous qui êtes si fidèles à ce blog vous rappellez sans doute qu’au tout début de mon arrivée en ce lieu, j’avais participé et tenu allègrement la caisse de la cabanasucre de l’AFY. Belote, rebelote et dix de der, j’y suis retourné pour une journée pleine d’enseignements.

Il faut savoir que la tire d’érable est consommable sous formes de batons bizarres plongés dans la neige et qui collent aux dents. Donc, pour faire une cabanasucre, c’est pas compliqué, même qui-je-sais pourrait y arriver. Il vous faut donc:

– Une cabane à sucre

– De la tire justement

– De quoi faire chauffer.

– De la neige et une table

– Des batons de dentiste… Le truc qu’on vous fout dans la bouche et qui vous faire faire “Aaaaaaaaah”.

Et c’est tout. Donc vous faites bouillir la tire. Jusqu’à 114 degrès. Pas plus. Ensuite vous allez à votre table. Vous faites couler en petits batons. Vous posez un vrai petit baton par dessus. Vous enroulez et plongez dans la neige. Voila. Vous êtes bons pour vous pourrir les dents. Bien joué.

Sinon, dernier soir de boulot dans mon camping hier soir. Pour la première fois, j’avais de la compagnie. Deux chiens. Qui couinaient dans le froid et qui sont rentrés avec moi. Ils ont dormi à côté du poêle, au même endroit que j’avais choisi précedemment. Comme quoi… Et pis aussi, j’avais une mission. Faire chauffer sept poeles en parallèle. Bah j’ai réussi. Et j’ai même failli faire mon Johny Halliday:

Allumer le feu… Allumer le feu… Sauf que lui ne le fait pas avec de la paille et des tentes. Heureusement (presque) rien n’a cramé. Si ce n’est le bol avec la bouffe pour les toutous. Et la bouffe. Pauv’ toutous.

Aujourd’hui, grosse activité avec Pas peurdestrucs (qui est rentrée tard  hier soir… pendant que d’autres travaillaient… Sanglots longs des violons…). On a frotté notre canapé. Longtemps. Durement.

Mission Impossible ou… ? Réponse demain.