temps de lecture: 4 mn

J’ai testé Skyscanner

Comme spécifié dans « Travailler avec moi », je vous indique que cet article est écrit en collaboration avec Skyscanner. Cependant, je m’exprime ici en toute objectivité, (une clause essentielle pour moi), à propos de ce moteur de recherche que j’utilise régulièrement !

Chercher un billet d’avion sur Internet, c’est souvent une gageure, un bordel, un vrai foutoir labyrinthique digne des 12 travaux d’Hystérique.

J’en ai fait l’amère expérience à moult reprises, navigant de site en site, de comparateur en comparateur, de prix en prix, voyant défiler des sommes folles devant mes yeux éberlués.

Pourtant, l’un d’entre eux a retenu mon attention: je l’ai trouvé pas mal foutu, intéressant et, surtout, je le connaissais déjà. Aujourd’hui, je vous propose donc une petite plongée dans les arcanes de SkyScanner !

Premier contact

Le site se présente sous un concept classique, bien connu de tous les voyageurs: un comparateur de prix, destiné à débusquer les bonnes affaires (autrement dit: des billets d’avion pas chers !).

L’ensemble de la page d’accueil est plutôt jolie, plutôt sobre, sans pop-up ni vidéos agressive.

On voit de suite, au tout premier plan, le module de recherche (sur lequel je vais revenir de suite !) et, dans des onglets, les possibilités, désormais classiques de fouiner également, en plus de votre vol, dans les hôtels et la location de voiture.

Bref,  jusque maintenant, pas de fausses notes.

La recherche

Passons aux choses sérieuses et voyons ce que la bête a dans le ventre. Histoire de varier les plaisirs, je vais chercher un vol avec Air France, par exemple, au départ de Paris et à destination de New York avec un aller le 1er mai et un retour le 6 juin.

– Le programme me propose différents choix, notamment celui de sélectionner « tous les aéroports »: bon point.

– Je peux cocher une case « vol direct »: bon point.

– Aucun problème pour une saisie de date, ni pour spécifier aller simple ou aller retour: bon point.

– 4 champs de recherche pour la catégorie voyageur: très bon point !

– 3 choix pour « vérifier le prix »: j’aurais aimé en avoir plus: pas bon point.

Il ne me reste donc plus qu’à cliquer sur « rechercher » et à regarder ce que la bête a dans le ventre.

Les résultats

Impressionnants.

Je suis très souvent d’une mauvaise foi légendaire mais, pour le coup, je ne trouve presque rien de négatif:

– Ils sont triables selon 3 critères: prix, horaires, compagnie aérienne.

– L’onglet « Vous êtes flexibles ? » me propose de rechercher le même vol au départ d’aéroports proches ou à des dates différentes.

– Je peux quasiment tout modifier: nombre d’escales, temps de voyages, les différentes compagnies, les heures de départ et de retour…

-Tout est immédiatement compréhensible et très détaillé, indiquant même le site où le vol a été trouvé, ainsi que sa disponibilité actuelle.

– Si je clique sur « Détails », j’ai même le droit (logiquement !) à des infos plus précises, notamment sur le temps d’attente, le numéro des vols…

Ainsi, je me retrouve avec un vol à 552€, via Lufhtansa et SwissAir: pile dans mon budget (pour la petite histoire, Air France arrive très loin derrière avec une offre à… 858 €, désolé mais ce sera pas avec vous ce coup-ci !).

Je continue donc l’aventure et je clique, nonchalamment, sur « Choisir »: sans surprise, le site me redirige directement vers le lien adéquat, où je n’ai plus qu’à réserver mon billet et préparer mes valises.

Les petits trukenplus

Basiquement, le travail est (bien) fait: j’ai trouvé un billet pas cher pour là où je le voulais.

Mais il y a des petits détails qui me font apprécier de plus en plus ce charmant comparateur de vols:

– L’option de recherche « Partout », juste géniale et qui affiche les résultats par prix et pays selon vos dates, au cas où vous manqueriez d’imagination pour vos prochains voyages

– La possibilité d’étendre la recherche à « Tout le mois » ou « Toute l’année », que j’avoue ne pas avoir vue ailleurs.

– le Marketing ciblé en direction des blogs de voyage et la géniale opération « Cigale et Fourmi » (faites une petite recherche si vous êtes curieux !).

– Le nom: SkyScanner, ça sonne foutrement bien !

Bref..

Ce n’est pas souvent que je chante les louanges d’un quelconque truc. J’ai même tendance à dire que c’est quasiment la première fois. Cependant, quand un moteur de recherche se donne la peine de faire une communication vraiment classe, réponds aux attentes et, en plus, crée du vrai lien avec une communauté et affiche même de bons résultats…

Je n’ai qu’une chose à dire: let’s go !