temps de lecture: 3 mn

Comme un rythme de Jazz

Passer les fêtes de Noël dans l’Hémisphère sud est une expérience des plus intéressantes pour tout européen qui se respecte. – Cédric T. dans toute sa lucidité

En effet, là où nous avons de la neige, du froid et une saison communément appelée l’hiver, il se trouve que c’est exactement l’inverse de par ici et que je suis donc à l’heure actuelle en été, ni plus ni moins:

Bleu ciel

Ce décalage s’est manifesté de façon bien plus nette dans le déroulement du présumé réveillon: fi de dindes, de sapins ou de buches mais simplement ce truc bien précis, fait au barbecue et qui m’a pété le bide, accompagné de nombreuses boissons au goûts divers et variés et indubitablement alcoolisées.

Miam Miam

Il faut dire aussi que la veille au soir, dans la délicieuse ferme de Torrisdale où j’ai helpxé la semaine dernière, mon Host et son boyfriend avaient sorti le diner de gala avec un superbe saumon rissolé, accompagné de plein de verdure et de patates, qui ont fait le bonheur du gourmet que je suis.

En parlant de cette ferme, j’ai connu le plaisir d’assister à ma première insémination artificielle, les victimes étant en l’occurrence deux pauvres vaches n’ayant demandé à personne de se retrouver avec un têtard dans le polichinelle.

Tête de vache

En-dehors de cette expérience traumatisante, j’ai passé mon temps à arracher des chardons au milieu desdits bovidés tout en conduisant mon farmbike 500 cc à toute vitesse sur les chemins poussiéreux du Southland.

Vroum

Pour conclure ce post sans queue ni tête, je vous informe que je quitte demain Dunedin (où je suis revenu entre temps pour Xmas et pour le Boxing Day qui m’a vu claquer plein de thunes soit dit en passant pour me racheter quelques vêtements) et pense me diriger vers la région des Catlins (tout au sud du sud) pour voir d’autres pingouins, randonner un tantinet avant d’atterrir du côté d’Invercargil et de me diriger pour 3 jours de randonnée sur Stewart Island (mais ce n’est qu’une vague idée pas encore trop travaillée).

J’ai aussi de vagues contacts pour bosser (!!!) dans un Hostel en tant que barman, du côté de nulle part (Riverton) et quelques opportunités de fermes, comme d’habitude.

C’était encore et toujours Cédric, à vous les studios !

PS: Les photos des pingouins sont en ligne…