temps de lecture: 1 mn

The Neverending Story

Les passagers à destination de Montréal sont attendus Zone 4… Embarquement immédiat. Je répète…

Flash Back. Novembre 2008.

Je sors du bureau de poste. Dossier pour le PVT envoyé. Une aventure qui commence par une surprise. Le projet muri depuis longtemps à deux est tombé dans une eau glauque et boueuse. Fichtre… Partir ? Rester ? Pas de pile ou face. Aller au bout. Simplement, ne pas retomber dans les éternels symptômes, toujours les mêmes. Ne pas rester accrocher comme le morback moyen à son poil pubien. Je repense à quelques discussions, je cherche sur Internet quelques informations sur ma destination.

Montréal, Québec. Recherche d’appartements. Locations, colocations. Mont Royal, Plateau, rue Saint Denis, Rue Saint Jean. Plaine d’Abraham. Je rumine comme le bovin moyen devant mon écran. Tout ça tourne en rond. Je pars seul ? Eh… et si j’en profitais ? Le constat que je me fais est simple: tu as 27 ans et tu vas normalement partir un an vivre au Canada. Et si on modifiait un peu le programme initial ?

Coup de tête, coup de sang, coup de folie, appellez ça comme vous le voudrez. D’un seul coup, j’ai compris… ou cru comprendre. Loin, très loin vers l’Ouest. Passé Toronto et Vancouver. Le Klondike, l’Alaska et surtout… le Yukon. La décision se fait en moins d’une minute dans ma tête. J’irais la-bas.

Je vivrais mon Odyssée. Ma ruée vers l’or. Sauf que cet or… ce ne sera que moi-même.

Fin de l’explication.

Un trip initiatique. Une folie. Qu’est-ce que j’en sais ?  La seule chose qui compte maintenant est une petite date…

Le vendredi 6 février 2009.