temps de lecture: 1 mn

Attendre.Esperer. Bouger

Et c’est le temps qui, et c’est le temps qui… Stop. On revient à des choses classiques.

Plusieurs infos balancées en vrac pendant que je comate littéralement sur le canapé nicotisé de mon salon. Ma colloc’ historique travaille dans sa chambre. Ma colloc’ alsaciene est partie boire une bière. Et pour ma part,  je joue à CM 01/02, D3 brésilienne.

Bon. Pas encore de réponse pour l’entretien d’hier. Ca devrait arriver demain. Stress. Attente. Anxiété. Une grande partie de mon avenir yukonnais est déterminée par la réussite de l’entretien précedemment cité. A suivre.

Autrement, grosse, grosse reflexion quant à la suite de mon PVT. Je pense très sincerement quitter le Yukon après le road trip de septembre/octobre et bouger vers Vancouver. Me trouver un truc par la-bas et essayer de bosser pour les JO. Je me rends compte maintenant que le PVT est une chance extraordinaire de pouvoir parcourir un pays entier dans tous les sens.

Je connais -relativement- le Quebec. Je ne veux pas entendre parler du Manitoba, ni de l’Ontario… Par contre, le grand ouest… Vivre quelques mois dans une métropole nord-américaine. C’est à tenter. Et je pense que je vais le faire.

C’était la grosse info du soir, bonne journée à tous.