À propos

Bonjour à tous.

Si vous êtes ici, c’est que vous vous interrogez sur ce blog, non ?
Je vais donc tenter de répondre à vos (légitimes) interrogations !

Pourquoi un blog ?

Pour le plaisir d’écrire et de partager, tout simplement. J’ai créé ce lieu au moment de mon départ en PVT, en janvier 2009. J’ai aimé y écrire et donc je continue, jour après jour, l’aventure.

Pourquoi Voyage Yukon ?

Tout simplement parce qu’il a vu le jour au moment de mon voyage… au Yukon. D’autre part, étant maintenant très bien référencé sur certaines requêtes, ce serait un brise cœur de changer de nom de domaine (et je n’en ai d’ailleurs nullement envie !). Cependant, j’ai quelques petits projets dans les cartons et il se pourrait bien qu’un déménagement soit prévu pour cette année…

T’as été où ?

Entre 2000 et 2008: Allemagne, Autriche, Suisse, Usa, Canada, Caraïbes, Cuba, Irlande… et je suis sur d’en oublier quelques uns !

Puis ça a été le PVT en 2009: une année d’errance au Canada, entre Yukon, Vancouver et Terre Neuve, USA et Alaska. J’ai remis le couvert une seconde fois, avec un WHV, en direction cette fois-ci de la Nouvelle Zélande où j’ai erré entre Wellington et la South Island pendant 7 mois, travaillant dans les fermes et me déplaçant en stop.

Entre temps je suis allé en Russie, en Estonie, en Finlande et en Islande puis en Écosse et aux Shetlands.

Depuis 2013, mon compteur affiche, pour l’instant, Irlande, Suisse, République Tchèque (x2), Belgique (X2), Catalogne, Londres, Norvège, Islande, le Svalbard, le Nunavik, le Chili… en attendant d’autres aventures !

Tu veux repartir?

Pardi !

Argentine, Asie et Mongolie…

Et sinon t’es qui, tu fais quoi ?

J’ai 35 ans et je réside, quand j’y suis, du côté de Paris, exerçant, en freelance, les fabuleux et passionnants métiers de Rédacteur Web, Blogueur Voyage et Auteur ! Je suis également co-fondateur du collectif de la Team Givrés et instigateur du tweetchat #BattlePhoto.

Petit point juridique:

Tous les billets et les photos de ce blog sont ma propriété exclusive.

Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l’auteur) sans mon autorisation expresse est interdite.

18 thoughts on “À propos

  1. Bonjour Cedric. Après lecture complète, je me dis que la génétique a parfois du bon…. Si ce ne sont pas des erreurs de frappe, satiété s’écrit avec 2 t et un déjeuner par « er ». Continue à bien te porter. A +.

    1. Salut Tonton
      T’es quand même sacrement vicelard d’avoir éte débusquer les rares fautes d’ici. Sinon, en effet, la génétique a du bon, y a pas à dire !

  2. j’cause que french mais j’espère bientôt te lire en  » belle langue d’acadie » ton style inimitable + celui de tes hôtes = quelques tournures explosives, je présume?
    je sais: tu campes dans la zone engliche, mais l’un n’empêche pas l’autre.
    Continue à nous approvisionner de tes récits extra-ordinaires( Poë pourra aller se rhabiller…)A’rvi, les allobroges et Cie

  3. Salut la tata allobroge.

    Bah en fait, c’est pas si english que ça ici… Y a une super communauté francophone super balaise et hyper solidaire.

    Mais je peux te jaser sur le magasinage tantôt si tu le requiers ! Et pis, l’oil pour les chars à tanker… C’est cher ! M’enfin, je connais un bout sur le coin à force de chasser les belles truites pour me secouer.

    A tantôt…

  4. Waouh,mon neveu est une bolle!
    Après toutes ces soirées,j’espère que tu as pèté la balloune?
    Surtout,continue ta chronique yukonnaise:c’est le meilleur téléroman de la saison et nous nous régalons!

  5. bravo pour ta bravoure:affronter la fôret yukonnaise et ses grands mystères nocturnes.Tiens-tu un journal de toutes tes expériences(sauf peut-être les plus inavouables,n’oublie pas que ton père n’a déjà plus de cheveux)? Du Cédric bouilli? Ce n’est pas trop coriace?

  6. Non, c’est très comestible le Cedric bouilli. Très fin et relevé.

    En ce qui concerne le journal, je garde les papiers… Ce blog fait office de.

    En ce qui concerne la quantité capillaire de mon père, c’est un sujet super tabou. D’ailleurs, s’il lit ça, il serait capable de me déshériter alors considérons que je n’ai rien dit.

  7. je te félicite pour ton blog, beaucoup d’idées, très peu de fautes d’orthographe grâce à nos dictées, il faut de l’humour… à bientôt

  8. ami du jour bonjour jais lue ton aventure et je peux te dire que tu est un sacré veinard je suis tombais sur ton aventure en cherchant des offres d’emplois pour travailler à l’étranger (canada alaska québèc …) enfin les grands espaces la liberté et j’aurais besoin de conseille surtout de quelqu’un comme toi qui si connaisse sur la question en espérant que tu réponde bonne continuation

    1. Bonjour Quentin

      Avant tout, bienvenue ici et merci d’avoir pris la peine de me laisser un message.

      Ensuite, une petite précision: je ne suis en rien un sacré veinard à partir du moment où je me suis donné la possibilité de le faire. C’est seulement un choix de savoir ce que l’on veut ou pas !

      Si tu veux des conseils, je peux t’en donner mais il faudrait que tu me dises plus précisement ce que tu envisages, ce que tu cherches…

      As-tu déjà entamé des recherches par rapport à un Visa ? Connais-tu le PVT ?

  9. Salut!

    On ne se connait pas mais je tenais à te dire que j’adore ton blog et que je m’y retrouve un peu!
    Je suis rentrée de 10 mois de Pvt au Canada en décembre et comme toi j’ai retrouvé avec plus au moins de plaisir la région parisienne.
    J’ai passé la majorité de mon pvt à voyager et j’ai fait beaucoup de woofing notamment 5 mois dans le Khutzeymateen (le sanctuaire des ours près de Prince rupert), tout les jours
    je voyais des grizzlies!
    Tout ça pour dire que comme toi je recherche du taf sur Paris et que j’ai déjà la bougeotte et une envie de repartir vers la NZ ou l’Australie (je vais bientôt rentrer dans ma 29ème année, donc ça urge un peu!)
    En tout cas bonne chance dans tes recherches et merci de nous faire partager tes aventures !
    A bientôt peut être sur les routes…..

    1. Prince Rupert ?

      Mon dieu, on a pris une des ces races là-bas. Avec les biches dans les jardins et les gros ferrys et le quartier des vaches !

      Sinon, bosser dans le sanctuaire des ours, c’est bien le genre de truc que j’aurais aimé faire si j’avais pas autant erré au Yukon…

      Alors rendez-vous entre Wellington et Auckland à l’occasion et merci de ton témoignage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.